fbpx
Sélectionner une page

Comment manager en temps de crise ?

Depuis mars 2020, la France, comme la plupart des grandes puissances économiques, est dans une crise sans précédent depuis la fin de la seconde guerre mondiale avec une situation économique préoccupante. La crise sanitaire due au Covid, les confinements et les couvre-feux ont plongé le pays dans une marasme profond, avec un endettement inquiétant de des destructions d’emploi. Pour un manager, diriger une équipe et maintenir la confiance et l’efficacité de ses membres sont devenus un seul et même objectif pour maintenir les objectifs.

Malgré la conjoncture délicate, comment le manager peut-il réussir à développer ou à maintenir les engagements de son équipe ? Zoom sur les différentes façons de manager, l’impact de la crise sur les processus et l’organisation des équipes et les outils mis à disposition pour faciliter la collaboration malgré les incertitudes et le chamboulement dans la manière de travailler.

Faciliter les échanges et prendre le temps d’écouter les membres de l’équipe

Avec la crise, les incertitudes et les impacts sur la vie privée, il est plus que jamais essentiel de soigner la relation entre le manager et les managés. Cette relation de confiance ne peut se construire et se maintenir qu’en mettant en place de véritables rituels, qu’ils soient informes ou formels, entre le manager et les membres de l’équipe.

 Loin d’être non productives, ces temps d’échange permettront de partager les informations, de mettre l’accent sur les possibles dysfonctionnements dans l’équipe et proposer des ajustements ou des idées pour apporter des améliorations. Compte-tenu des contraintes sanitaires et du couvre-feu, l’explosion du télétravail a considérablement changé la donne dans la manière de conduire les réunions. Des outils de visioconférence comme Zoom, dont le chiffre d’affaires a été multiplié par cinq en l’espace d’une année, permettent désormais à toute l’équipe de rester connectée et de partager les expériences.

 Ces réunions doivent être le moment privilégié de mettre en place une véritable dynamique de partage, d’améliorer les performances individuelles et collectives et de consolider l’esprit d’équipe qui doit primer malgré les circonstances. La situation de crise, qui paradoxalement devrait limiter le temps alloué à des actions que certains pourraient qualifier de superflus, doit être aussi l’occasion de passer, pour le manager, plus de temps à l’écoute et à la bienveillance.

Pour un responsable de contrôle de gestion, écouter les personnes managées et apporter des solutions pragmatiques, en dehors de tout aspect émotionnel, ne fera que cimenter la cohésion de toute l’équipe.

Déterminer les bonnes approches pour orienter les membres de l’équipe vers l’autonomie et l’épanouissement

Le manager doit également mettre l’accent sur l’autonomie des personnes qu’il manage ainsi que sur la responsabilisation des individus. Cela ne doit pas passer par des directives ou des ordres sommaires et dénués d’objectivité, mais sur des consignes qui visent à responsabiliser les membres de son équipe.

 Si pour certaines personnes cette responsabilisation est naturelle, cela nécessite plus d’effort pour d’autres. En temps de crise où une grande partie des activités est réalisée à distance via le télétravail, la responsabilisation doit être l’une des priorités du manager. Ce dernier ne doit être sollicité uniquement pour arbitrer en cas de doute sur une prise de décision, ou pour solutionner un éventuel conflit avec un client, un partenaire ou un autre collaborateur.

 Cette responsabilisation va conduire chaque collaborateur à adopter des pratiques qui visent à effectuer le travail confié de façon professionnelle et réfléchie. Parmi ces pratiques, le manager peut par exemple :

  • Fixer des objectifs atteignables
  • Donner aux collaborateurs tous les moyens nécessaires pour atteindre les objectifs
  • Miser sur le co-développement pour lui permettre d’obtenir l’avis de ses pairs via des séances de coaching sur l’intelligence collective

En temps de crise, le CFO ou le directeur financier doit être capable de prendre le recul nécessaire et s’appuyer aussi bien sur ses collaborateurs que sur les managers des autres divisions pour prendre les bonnes décisions.

Observer le bienfondé de ses décisions et réagir avec agilité

L’une des missions les plus délicates pour le manager est de pouvoir faire un véritable travail d’introspection sur les résultats obtenus. En tant de crise, il est important de faire preuve d’empathie et de ne pas jeter l’opprobre sur ses collaborateurs. Le manager doit être capable de :

  • Comprendre le comportement de ses managés et de trouver la parade pour renforcer cette collaboration
  • Faire une autocritique sur les décisions qu’il a prise pour améliorer celles qu’il prendre dans le futur
  • Ecouter ses collaborateurs et apporter des solutions ou des conseils sans juger, tout en maîtrisant ses propres émotions

Pour en savoir plus sur ce qu’un manager peut faire en temps de crise pour maintenir la synergie dans son équipement, n’hésitez pas à contacter notre cabinet de recrutement pour répondre à vos attentes et aux enjeux actuels.

Écrit par Muriel T.

Social Media & Content Manager, je m’intéresse aux questions relatives au recrutement de talents dans le domaine de la finance et de la comptabilité.

RH

6 mai 2021

Suivez-nous !

  • LinkedIn

0 commentaires

Share This

Partagez !

Partagez cet article avec vos amis !